L’arthrose est-elle inévitable en vieillissant?

 

On a longtemps cru que le cartilage d’une articulation, c’était comme le pneu d’une voiture: ça s’use avec le temps, et plus on l’utilise, plus le vieillissement est inévitable, sans pouvoir faire grand chose.

C’est comme ça que l’on perçoit l’arthrose: une simple « usure » du cartilage.

 

Un petit rappel sur l’arthrose:

 

Le cartilage, c’est le tissu qui protège l’extrémité des os qui forment une articulation. On le retrouve dans toutes les articulations: genoux, hanches, mains, vertèbres… Leur rôle est de faire glisser les os entre eux lors des mouvements, mais aussi d’absorber les chocs pour protéger nos os.

S’il n’y a plus de cartilage, les os se touchent, se râpent, s’abiment, provoquant ainsi les douleurs et les raideurs de l’articulation. On doit tout faire pour ne pas en arriver la !

Comme l’arthrose était vu comme une « usure », on a longtemps donné un conseil désastreux: ne plus faire d’activité physique. Pour ne pas abimer les pneus de sa voiture, il est préférable qu’elle reste dans le garage, non?

Sauf que le corps humain (et ici les articulations) ne fonctionnent pas comme une voiture !

 

Utiliser vos articulations, faites fonctionner vos « pneus »

 

L’activité physique raisonnée (la marche, le vélo, la course, la natation…) est essentielle pour préserver votre cartilage.

Pourquoi? Car comme toutes les cellules du corps, celles du cartilage ont besoin de nutriments pour se renouveler harmonieusement. Le problème, c’est que le cartilage est un tissu très mal « vascularisé » (le sang n’arrive pas jusqu’à lui). Il absorbe les bons nutriments par un mécanisme complexe qui demande… de faire travailler votre articulation !

Sans mouvement, votre cartilage n’est tout simplement pas nourri.

Ce qu’il faut bien sûr éviter pour les personnes victimes d’arthrose, ce sont les sports traumatisants pour les articulations (rugby, tennis, sports de combat…) mais il ne faut pas tomber dans l’excès inverse et passer ses journées sans bouger.

 

Ne craignez donc pas le mouvement !

 

Méfiez-vous plutôt des microtraumatismes, ces petites tensions répétées que vous faites subir à vos articulations sans vous en rendre compte.

Mais contrairement à l’usure naturelle, ils sont parfaitement évitables, pour peu que vous y fassiez attention !

 

 

Ostéopathe Montréal

 

4 réflexions sur « Arthrose et Vérité #1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *