Vous en avez marre des douleurs liées à l’arthrose, et vous pensez qu’il n’y a pas grand chose à faire ?

Si je vous disais que vous pouvez soulagez ces douleurs aujourd’hui, sans médicaments, ni produits chimiques, que me diriez-vous ?

 

Dans cet article, nous allons voir différentes solutions possibles pour diminuer et même faire disparaître les douleurs liées à l’arthrose.

Vous reconnaissez-vous dans les situations suivantes ?

  • vous ressentez une douleur sourde et profonde au niveau du genou, de la hanche ou d’autres articulations
  • cette douleur augmente lorsque vous pratiquez une activité
  • vos articulations sont raides au lever du lit ou après une période de repos plus ou moins longue
  • vous avez perdu de la mobilité sur les articulations arthrosées (phalanges, poignets, coudes, épaules, cervicales, hanches, genoux…), avec parfois une sensation de blocage
  • vos articulations touchées par l’arthrose peuvent augmenter de volumes
  • la médecine classique a confirmé votre arthrose mais n’a pas de traitements vraiment efficaces contre vos douleurs, en dehors des anti douleurs et des anti inflammatoires.

Si vous vous retrouvez dans ces affirmations, soyez rassurés, il existe des solutions pour vous.

Le but de cet article sera de vous faire découvrir comment réduire puis stopper vos douleurs articulaires, de manière naturelle.

 

Ma patiente Sylvie

 

Je repense régulièrement à l’une de mes patientes, Sylvie, qui est venu me consulter pour des douleurs au genou droit. Elle sentait que son articulation était devenue fragile et qu’elle avais de moins en moins de mobilité et d’avantage de raideur. C’était la première fois que je la voyais, et elle semblait désespérée car sa douleur de genou la rappelait à l’ordre régulièrement, et l’empêchait de continuer à pratiquer son activité préférée: le yoga.

Elle m’avait confié qu’elle commençait à se sentir prisonnière de son mal, et qu’après avoir cherché longtemps des informations sur l’arthrose, elle pensait qu’il n’y avais plus rien à faire, et que ses douleurs seraient toujours présentes, et mêmes de plus en plus au fur et à mesure des mois et années.

Elle avait l’impression de se sentir impuissante et qu’elle devait accepter de vivre avec..

Après avoir pris de temps de discuté lors de notre première rencontre, je lui ai expliqué comment je pratiquais pour améliorer la mobilité de son articulation et sa liberté, en travaillant de manière locale sur son genou mais aussi à distance pour permettre au corps de rétablir son équilibre. Et toujours avec des techniques douces et sans douleurs.

Dans son cas, un déséquilibre au niveau du bassin perturbait ses appuis au niveau des genoux, ce qui augmentait les pressions sur son articulation et ses douleurs en plus de majorer l’évolution de l’arthrose.  Après la première séance, elle se sentait déjà libérée de certains déséquilibres, et moins « pincée » dans son genou.

Nous avons pris le temps par la suite de mettre en place un protocole afin de lutter contre l’évolution naturelle de son arthrose, et contre des périodes d’inflammation. En utilisant des plantes médicinales, des huiles essentielles, et d’autres solutions toutes aussi naturelles qui je lui avait conseillé de manière détaillée, Sylvie à pu retrouver son activité préférée, et sait maintenant quels exercices et étirements faire pour toujours améliorer sa souplesse.

 

Que se passe-t-il quand vous avez de l’arthrose ?

 

L’arthrose n’est pas une maladie en soi, mais une forme d’adaptation du corps, qui touche la majorité de la population à un certain âge, en général à partir de 45 ans. C’est une évolution naturelle liée à l’usure du cartilage de nos articulations.

Le cartilage est un tissu qui recouvre les deux extrémités des os qui sont en contact pour former une articulation, son rôle est d’assurer un bon glissement entre les extrémités osseuses.

Lorsque le cartilage est usé, les extrémités des os vont finir par se toucher, et les douleurs et raideurs apparaissent.

Une fois usé, le cartilage, très peu vascularisé, se répare très mal puisqu’il ne peux pas recevoir facilement les nutriments lui permettant de se réparer.

En dehors des causes mécaniques (surpoids, accident, excès sportif) et génétiques, l’arthrose peut aussi être favorisée par l’encrassement des articulations : dépôts de structures glucidiques dans les articulations et de déchets acides, provoqués par une alimentation excessive en glucides (sucre, soda, biscuiterie, pâtisserie..) et trop acidifiante.

 

Mon approche globale

 

 

  • L’Ostéopathie

L’Ostéopathie, par des manipulations douces et précises, aide à  stopper l’évolution de l’arthrose, mais également diminuer grandement les douleurs.

Mon objectif est d’éliminer les pressions excessives dans les articulations arthrosées, et travailler sur la souplesse des articulations et des tissus péri articulaires qui sont : les ligaments, les tendons, les muscles. La vascularisation de la zone va aussi s’améliorer.

Tout ce travail va ainsi augmenter la mobilité et l’amplitude des mouvements, réduisant les douleurs articulaires.

Par exemple dans le cas de la hanche : une correction de la hanche, en traitant l’articulation elle-même et ses tissus péri articulaires mais aussi la cheville, le genou, et même les lombaires, permettra un appui correct et des pressions plus équilibrées et moins importante, diminuant ainsi les douleurs.

Je donne toujours en complément des conseils adaptés aux modes de vie de chacun et à la façon d’utiliser son corps au quotidien.

  • L’alimentation

Il est primordial d’avoir une alimentation saine et équilibrée, c’est une étape très importante pour soulager les douleurs de l’arthrose et son évolution.

Pour lutter contre l’encrassement des articulations, il faudra réduire la consommation de sucres rapides ainsi que les aliments riches en glucides.

Il faudra aussi lutter contre l’acidose de l’organisme en réduisant la consommation de certains aliments qui acidifient le corps, et en augmentant tous ceux qui rétablissent l’équilibre acido-basique.

Enfin, avoir une alimentation la plus naturelle possible et suffisamment diversifiée pour apporter les minéraux, les oligoéléments et les vitamines nécessaires au système ostéo-articulaire.

 

  • Le compléments et la phytothérapie

Très intéressé des médecines complémentaires dans ma pratique et ayant reçu une formation en aromathérapie et phytothérapie, j’intègre toujours des traitements à bases de plantes médicinales pour aller plus loin dans le processus de guérison.

 

1Les compléments alimentaires apportent d’excellents résultats sur l’évolution de l’arthrose et ses douleurs. Je conseille très souvent la complémentation en glucosamine et chondroïtine à des dosages efficaces qui ont fait leur preuves. Leur rôle est de limiter voire stopper l’évolution de l’arthrose, et permettent de soulager les douleurs articulaires à long terme, en entretenant la bonne qualité des cartilages. J’aime utiliser également du Souffre, efficace sur l’ankylose des tissus péri articulaires, ou bien des compléments à bases de citrates pour lutter contre le terrain acide, une des grandes causes de douleurs articulaires.

2. La phytothérapie: elle apporte des solutions supplémentaires, et je les utilise surtout pour agir sur les douleurs. De nombreuses plantes ont des effet anti inflammatoires, qui pour certaines ont des effets similaires à l’aspirine, sans être un médicament ni avoir d’effets secondaires. Il m’arrive d’utiliser d’autres plantes dans un but de drainage de l’organisme afin d’éliminer les surcharges de toxines et réduire profondément l’encrassement des articulations.

3. L’aromathérapie: Ici, il s’agit d’utiliser les huiles essentielles, qui sont redoutablement efficaces pour agir sur la douleur et l’inflammation; et je conseille toujours des mélanges d’huiles essentielles très efficace contre les douleurs articulaires en application locale.

 

 

Ne restez pas avec vos douleurs

 

Si vous êtes en souffrance, vous n’avez peut-être pas encore joué toutes vos cartes. Prenez maintenant rendez-vous pour en savoir d’avantage et améliorer votre quotidien.

J’espère que cet article aura su vous éclairer sur les différentes solutions possibles pour améliorer vos douleurs d’arthroses.

Votre ostéopathe pourra être à l’écoute de vos douleurs et symptômes, et saura faire un bilan de votre équilibre général.

 

 

2 réflexions sur « Arthrose: comment stopper les douleurs et freiner l’évolution »

  1. allo j ai lu ce que vous écrivez mais il y a des exception…j ai 70 ans et j aitres peu d arthrose ou arthrite…je ne peux manger de fruits et légumes..presque toute ma vie..donc…pas cela qui arrange les choses…peu de viande c est mieux…et produits naturels..pour quelques douleurs..rien d autres…et la priere..voila…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *