L’objectif ici ?

Vous apprendre que votre sciatique n’est en fait peut-être pas une sciatique (il y a de grandes chances). 
Vous expliquer le vrai problème responsable de vos douleurs, et les solutions pour ne pas finir rouillé comme un vieux tuyaudans les années à venir.

⚠️Attention : si votre médecin vous a annoncé droit dans les yeux « c’est une sciatique » avec le sérieux du Dr Folamour, il n’y a à priori aucune raison de remettre sa parole en doute. 
Mais la suite devrait quand même vous intéresser..


Est-ce que vous vous reconnaissez dans ces situations?

⚫ Vous avez une douleur et une tension dans le bas du dos, et ça fait quelques jours (ou quelques semaines) que ca dure ?

⚫ La douleur se situe sur le côté droit ou gauche, et descend dans la fesse (et parfois derrière la cuisse et le pied)?

⚫ La douleur vous rappelle à l’ordre lorsque vous vous penchez en avant, ou sur d’autres mouvements spécifiques ?

⚫ On vous a dit que c’était probablement une sciatique et qu’il faudra être prudent ?

⚫ Vous ne voulez pas vous retrouver en fauteuil roulant ou complètement cassé dans quelques années à cause de cette f*** sciatique ?


Si vous avez répondu oui à une ou plusieurs des questions, vous êtes sur la bonne page.

Vous avez peut-être regardé sur internet
Tapé deux/trois mots clés sur Google mon ami pour savoir pourquoi vous aviez mal, 
Un membre de la famille vous a donné son avis de chirurgien expert (le tonton qui travaille dans le bâtiment et a en réalité peur du sang),
Un collègue vous a expliqué que la tante du frère de son ex-femme avait la même douleur que vous.

Bref,
Vous voilà bien avancé avec le diagnostic le plus célèbre de la culture médicale : la sciatique.

Dans 9 cas sur 10, le terme sciatique ? On oublie.

Ca ressemble à une sciatique, ça se comporte comme une sciatique (plus ou moins), presque ça a le gout d’une sciatique (?),
Sauf que ce n’est pas une sciatique.


Si ce n’est pas une sciatique, c’est quoi ?

On fait simple :

Dans une « sciatique », le nerf sciatique (qui passe derrière le dos, la fesse et la jambe) est pincé au niveau de la colonne vertébrale en bas du dos.
Souvent par une hernie discale, ou de l’arthrose

Mais vos douleurs qui ressemblent à une sciatique peuvent provenir d’ailleurs. D’un autre problème.

Le problème en question? Ce truc :

Ce «  truc », c’est un muscle profond de la fesse.
Qui sert au maintient de la posture du bassin, et accessoirement à faire une rotation vers l’extérieur de la cuisse.
Sa particularité ?
Il se trouve sur le trajet du nerf sciatique. Par-dessus pour être précis.

Si le nerf sciatique n’est pas pincé à son origine, il peut quand même être comprimé ailleurs.

Vous me voyez venir ?

Ce muscle (le piriforme pour les puristes), lorsqu’il est en tension et contraction exagérée: comprime le nerf sciatique sur son trajet. Et provoque la « sensation » d’une sciatique. 
Dans le jargon, on appelle ça une sciatalgie, soit « douleur de type sciatique ».
Sauf que ce n’est pas une « vraie sciatique ».

Généralement ? le problème ne s’arrête pas la.

Le muscle piriforme peut dévier la posture, bloquer une articulation du bassin ou du dos, provoquer d’autres raideurs.
Plus subtil : un problème de mobilité sur une vertèbre lombaire peut entrainer un déséquilibre sur le bassin, qui lui-même entraine la contraction du muscle en question.
Bon, l’objectif n’est pas de vous transformer en professionnel aguerri de la sciatalgie, mais de vous faire comprendre le processus.

Résultat ?
Douleur dans le bas du dos et impression de sciatique,
avec douleur et raideurs dans la fesse,
et parfois derrière la jambe.


Brossez le piriforme dans le sens du poil (et débarrassez-vous de votre sciatalgie).

Maintenant que vous savez que vous avez probablement une sciatalgie, quelle est la solution pour s’en débarrasser ?

Relâcher ce muscle qui comprime votre nerf sciatique. Pour qu’il le laisse respirer.
« C’est évident » me direz-vous.

Mais si pour certains, quelques mouvements spécifiques peuvent « suffire », 
Pour d’autres, il en faudra d’avantage:
rééquilibrer le bassin,
débloquer une lombaire,
relâcher des tensions musculaires et adhérences voisines
améliorer la posture pour agir en profondeur

De part ma spécialisation pour la prise en charge des sportifs (et pratiquants de musculation), nombreux sont ceux qui décrivent ce tableau de sciatalgie
Et rien n’est plus efface qu’une approche structurée posturale pour ces types de douleurs.
J’utilise souvent l’analyse morpho-anatomique dans mes consultations, pour expliquer pourquoi certains déséquilibres et tensions apparaissent en fonction de la morphologie de chacun.

Imaginez-vous :
Repas de famille. 2 heures de temps. Vous reprenez 3 fois du dessert, sans compter vos calories.
Vous vous sentez lourd. Avec le ventre qui veut partir en vacance.
Mais la ceinture du pantalon ? Trop serrée. Elle appuie contre le ventre.
Vous gigotez pour la desserrer, et quand vous y arrivez enfin..

…Soulagement
Vous respirez enfin normalement.

Ici c’est la même chose: votre muscle piriforme : c’est la ceinture. Malheureusement elle est bloquée.

Mon rôle ?
Comprendre pourquoi la ceinture est serrée, trouver le moyen de la décoincer et laisser respirer votre nerf sciatique.
Et accessoirement vous donner un exercice pour que ça ne se reproduise plus.


J’espère qu’avec cet article vous aurez appris pourquoi votre sciatique n’est peut-être pas une sciatique
Et comment y remédier à partir de maintenant pour « décoincer » votre « sciatalgie ».

Et pour vous qui prenez la décision d’agir pour aller mieux,
et souhaitez prendre rendez-vous pour une consultation, toutes les infos utiles sont sur cette page:
http://osteopathe-montreal-plateau.com/contact
N’hésitez pas à me poser vos questions.


Une pensée sur « Comment décoincer un nerf sciatique? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *