Rappelez-vous la dernière fois que vous avez stagné.

Le tour de bras qui prend plus 1cm depuis des mois,
L’impossibilité de faire une répétition de plus à un exercice,
La couche de gras qui ne veux pas faire ses bagages,
et la blessure qu’on traine depuis des mois et qui s’accroche….

C’est quand la dernière fois que vous vous êtes dis:
« ça ne fonctionne plus je comprend pas, et pourtant je continue toujours mes efforts »

Je vous laisse quelques secondes pour y réfléchir…

Et les sportifs? ils savent mieux que quiconque ce qu’est la stagnation.

Raphael aussi. 

Mais Raphael, j’en parle juste après..

La stagnation, c’est la bête noire du sportif.

Mais aussi son compagnon le plus intime.

Elle fait parti de ces grands obstacles que chacun rencontre.

Que l’objectif soit de devenir Mr Olympia, ou juste retrouver sa forme d’il y a 5 ans.

Alors on se remet en question et on cherche des réponses.

« C’est pas fait pour moi »

« J’ai eu de la chance jusque-là mais la réalité me rattrape »

« J’avais presque atteint mon objectif mais finalement je ne dois pas le mériter »

« Il doit y avoir un secret que je ne connais pas et qui m’empêche d’y arriver »

Et on cherche des solutions invraisemblables, et du jour au lendemain: 

on bouleverse tout son programme d’entrainement, 
on teste un nouveau circuit d’exercice (le circuit Fat-Terror de Tom Cruise), 
on inverse sa diète (le régime Miss Argentine), 
on change de gym (gros désespoir d’en arriver là..)

Bon, à part que tout ça, c’est pas mal de bullshit, 

c’est exactement ce genre de réflexions et actions qui empêchent de progresser.

Et des obstacles en sport et notamment en musculation?

C’est pas ce qui manque.

Perte de motivation (je vous renvoie au mon email de la semaine dernière), manque de temps, d’organisation de son entrainement, les points forts, les points faibles, les blessures, les douleurs passagères….

Je pourrai encore en énumérer sur 120 pages..

Le problème c’est pas l’obstacle en lui-même.

L’obstacle? c’est exactement ce dont on a besoin.

Car sans lui,

pas de passage au niveau suivant.

Pour ceux qui jouent (ou ont joué) aux jeux vidéos: 
le « Boss de fin de niveau », il nous a tous énervé. 

Mais une fois battu, un nouveau niveau se débloque, et un nouveau monde s’ouvre.
Remplis de nouvelles armes, de nouveaux pouvoirs…

…et de nouvelles évolutions.

Le vrai problème c’est de manquer de ressources FIABLES, TESTEES et APPROUVES,
pour débloquer le niveau suivant.

Et s’il était possible de connaitre l’expérience, les doutes, les chemins et surtout les solutions de ceux qui ont traversé les mêmes obstacles que vous et qui les ont franchis?

Vous pensez pas que ça vous aiderait à:
décupler vos ressources?
accéder à des nouvelles techniques?
s’inspirer des réussites des autres pour aller plus vite?
avoir des solutions qui fonctionnent vraiment?

La réponse est oui. 

Evidemment.

Et c’est pour cette raison que j’ai décidé d’ouvrir un podcast.

Le podcast Biomécanique.

(pour ceux qui sont restés coincés en 1990: le podcast est une émission audio).

Et dans cette émission?

Je vais interviewer des sportifs et pratiquants de musculation exceptionnels pour discuter de leur parcours, leurs obstacles, leur réussite et leurs trouvailles…

…dans un but unique: 

améliorer vos entrainement, vous débarrasser des blessures et vous inspirer de ceux qui ont défoncé leurs obstacles pour passer au niveau suivant.

On y parle entrainement de musculation, performances, blessures, et motivation avec des invités remarquables.

Le mieux? Vous pouvez vous abonner et écouter le podcast sur votre téléphone, où que vous soyez : dans la rue, dans les transports, pendant votre entrainement…

Et s’il y en a un qui s’y connait en obstacles, c’est Raphael Lesfauris.

Coup de chance pour moi: il s’y connait aussi en persévérance, introspection et réussite.

Et je le remercie pour avoir accepter mon invitation pour cette 1ère interview.

Qui est déjà enregistrée, montée, et disponible sur toutes les plateformes de Podcast.

Dans ce premier épisode du Podcast Biomécanique, vous allez découvrir:

  • La raison qui a motivé Raphael à pousser les portes d’une salle de musculation pour la première fois,
  • Comment continuer à être motivé à s’entrainer régulièrement même si les progrès se font de plus en plus rare,
  • Comment adapter son entrainement du bas du corps lorsqu’on s’est luxé plusieurs fois le genou,
  • La blessure qui a été la plus handicapante pour lui pour ses entrainements (même si ce n’est pas la plus évidente)
  • Pourquoi la médecine classique n’a pas réussi à répondre à ses questions concernant ses blessures,
  • Pourquoi il est difficile pour certain de prendre du poids en mangeant sainement,
  • L’élément numéro 1 qui va améliorer vos performances et réduire les risques de déchirures musculaires lors de vos entrainements.

Pour écouter l’épisode et voir toutes les informations sur le podcast,c’est ici:

#1 Raphael Lesfauris – Rester toujours motivé en musculation malgré les obstacles?

A ceux qui vont cliquer et écouter cette interview:

Attention, certaines de vos croyances peuvent être bousculées. 

Et vous risquez de progresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *