Vous l’avez remarquez tout comme moi si vous pratiquez la musculation:

Les bancs de développé couché (benchpress) sont quasi toujours pris, et les exercices de développés/presses font souvent l’unanimité.

A 9h comme à 18h.

Ce qui pose un léger problème, et j’y reviendrai plus bas..

Jusqu’a preuve du contraire (et que quelqu’un se manifeste si je me trompe),

Si on s’entraîne, c’est qu’on souhaite améliorer:

  • son physique
  • sa condition sportive

Même si la différence semble aussi fine qu’un papier à cigarette

les objectifs sont différents, et j’y reviendrai probablement un jour..

Mais aujourd’hui?

Je ne vais pas parler de condition sportive.
Mais uniquement de physique.



Pas de cliché:

Quand je parle de physique, il ne s’agit pas de bodybuilding pur souche « j’impressionne la galerie de mes muscles saillaints avec mon alter ego Narcisse »? 
(Pas uniquement en tout cas).

On parle aussi d’améliorer son équilibre musculaire et de se tenir droit (ce qui nous fait gagner des centimètres par la même occasion).



En bref:

Avoir une meilleure posture.



Qui dit meilleure posture dit..
..meilleures épaules.

Et qui dit meilleures épaules dit…
…meilleur équilibre de l’épaule.

(l’impression du serpent qui se mord la queue).

Pour avoir un meilleur équilibre de l’épaule, il faut éviter d’avoir une partie de l’épaule plus forte qu’une autre, ou plus développé

Et ça passe par un équilibre des rotateurs internes et externesdes antépulseurs et rétropulseurs…. abaisser et élévateurs…

Mais oublions le langage scientifique.


L’exemple qui parlera à tout le monde:

Les épaules vers l’avant. 

On est d’accord, personne n’en veux.


Et le problème en musculation?

Tous ces développés/presses: couché, incliné, dips, push up/pompes… Beaucoup trop nombreux.

Surtout par rapport à leur mouvements opposés.

Le devant de l’épaule est sollicité dans chacun de ces mouvements.  

Trop sollicité même.

(Surtout si vous travaillez le devant de l’épaule spécifiquement EN PLUS de ces mouvements).

Ce qui déséquilibre encore plus l’articulation,

et porte l’épaule vers l’avant de manière globale.

Adieu la belle posture…



Un seul conseil (et pas des moindres):

Ne travailler plus l’avant de l’épaule spécifiquement.

Ne faites plus d’exercices qui isolent le deltoïde antérieur.

Il est largement sollicité sur tous les exercices.

Oui, il y a des exceptions et certains auront besoin de le travailler.

(mais croyez-moi, ça représente une faible minorité).

Et si vous souhaitez remplacer ces exercices d’isolation par un autre,

Alors le choix numéro 1 se porte sur THE exercice qui va sauver vos épaules.

  • Quel est cet exercice « magique » que je recommande a tout le monde?
  • Quels sont les muscles ciblés dont personnes (ou presque) ne parle?
  • Comment réaliser cet exercice, même chez soi avec très peu de matériel?
  • Les 3 meilleures façons d’intégrer cet exercice à ses habitudes?

A toutes ces questions, j’y réponds ici:
(et ça prend 1 minutes et 30 secondes à lire)

Cet exercice qui va sauver vos épaules

Si vous avez déjà des douleurs d’épaules bien installées (avec inflammations et tendinites), évidemment cet exercice ne suffira pas à lui seul à vous débarrasser de votre problème.

Dans ce cas: un vrai plan action doit être mis en place. 
De la compréhension de la douleur au traitement spécifique de votre blessure.

Et pour ça, la consultation est le meilleur moyen de mettre en place un traitement personnalisé.

Et d’avoir un plan d’action précis pour se débarrasser de blessures au plus vite.

Pour les concernés, c’est ici qu’on s’en occupe:
http://osteopathe-montreal-plateau.com/contact

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *