Le fameux mal de dos ! Tellement de personnes présentent des douleurs en bas du dos que je me suis senti dans l’obligation d’écrire cet article pour en aider un maximum ! Asseyez-vous confortablement, et prenons le temps de voir ensemble les causes des « lombalgies », et surtout comment je m’y prend pour soulager les douleurs.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, voyons les principales situations dans lesquelles vous vous êtes peut-être retrouvé:

  • vous ressentez des douleurs dans le bas du dos, comme une barre, ou davantage sur un côté
  • parfois la douleur peut descendre un peu dans la fesse, ou continuer derrière la cuisse
  • vous sentez le bas de votre dos raide, parfois avec une peur qu’il se bloque
  • vous évitez certains mouvements pour ne pas déclencher la douleur

La question que l’on peux se poser est: mais pourquoi ces douleurs sont présentes? (et comment arriver à les soulager seraient encore mieux).

 

 

Les 4 causes les plus fréquentes

 

  • L’arthrose: fréquente au niveau lombaire

L’arthrose se définit par une usure du cartilage, qui recouvre les os des articulations des vertèbres. L’arthrose ne retrouve pas uniquement dans le genou ou la hanche, mais aussi au niveau de la colonne vertébrale. Quelle est la conséquence? Vos vertèbres se mobilisent moins bien, les os finissent par « frotter » les uns contre les autres et un processus inflammatoire se met en place. Ce qui enraidit votre dos, et provoquent les douleurs.

Le problème, c’est que l’apparition d’arthrose peut faire apparaitre ce qu’on appelle des « ostéophytes »: l’os se remanie et forme des excroissances qui parfois compriment certains tissus. Le schéma reste le même: raideur, inflammation, douleurs !

Que puis-je faire dans ce cas? l’objectif est de redonner de la souplesse aux articulations, aux tissus environnants pour contrer le processus inflammatoire. Les techniques douces employées vont permettre de relâcher les pressions sur les articulations, redonner de la mobilité à chaque vertèbre pour améliorer les mouvements.

Plus de mobilité = moins de raideurs = moins d’inflammations = moins de douleurs.

 

  • La hernie discale

Pour cette cause qui est très répandue, j’ai écrit un article consacré entièrement à l’hernie discale. J’explique comment apparait une hernie discale, les bienfaits de l’ostéopathie dans la prise en charge de cette cause, et des petits conseils utiles pour mieux contrôler vos douleurs.

Pour lire l’article en question, cliquez ici !

 

  • Les déséquilibres et pertes de mobilité

Si vous avez des déséquilibres au niveau du bassin ou des membres inférieurs (hanches, genoux, chevilles), qui va tenter de compenser ces déséquilibres? Votre bas du dos ! (il n’y avais aucun suspens)

Vos lombaires vont tenter de s’adapter à une posture déséquilibrée, et ainsi perdre leur fonction optimale: leur mobilité dans toutes les directions. Cela provoque des tensions qui s’accumulent et qui parfois n’arrivent plus à compenser votre problème de posture: si la douleur était jusqu’ici absente, c’est à ce moment qu’elle apparait.

Ici, je vais chercher les pertes de mobilité et raideurs au niveau de vos vertèbres, et les mettre en rapport avec votre équilibre global, pour comprendre pourquoi vos lombaires ont perdu leur mobilité. En corrigeant certains déséquilibres, cela va relâcher les vertèbres en souffrance et leur redonner leur mobilité optimale. Un travail plus complet sur la zone lombaire pourra être utile pour vraiment redonner la souplesse à la zone, et soulager les douleurs efficacement.

 

  • Qui peut se vanter de ne pas avoir de tensions musculaires?

Cette cause peut avoir un lien étroit avec les déséquilibres que l’on a vu précédemment. Certains muscles peuvent (et c’est très souvent le cas) se mettre en tension pour compenser certaines zones en déséquilibre. Et c’est précisément eux qui provoquent les douleurs et parfois même continuent d’entretenir une posture inadéquate.

Mais d’autres origines sont possibles: que ce soit en journée par votre position de travail, ou bien sur une pratique sportive particulière, il se peut que vous utilisiez certains muscles d’une zone plus que d’autres, donc une sur-sollicitation de ces muscles. Leur récupération est donc affaiblie. Et un muscle qui ne récupère pas de manière optimale est un muscle en souffrance, qui peut être inflammé, provoquant des douleurs localisées au niveau du bas du dos, ou de la fesse.

En plus de chercher les causes et déséquilibres, j’utilise des techniques de relâchement musculaire, permettant une pleine récupération de vos muscles en souffrance, et je vous donne de nombreux conseils sur l’utilisation de ces muscles après compréhension de vos positions habituelles ou de l’exécution de vos exercices sportifs.

 

  • Cause bonus: la sciatique

Je n’ai pas voulu complètement intégrer la sciatique dans cet article, car les douleurs sciatiques représentent une conséquence d’un problème au niveau du dos (ou de la fesse). Mais il était difficile pour moi de ne pas mentionner la fameuse sciatique dans cet article sur les lombaires.

Si vous voulez en savoir davantage, je vous conseille l’article que j’ai spécialement rédigé sur les douleurs sciatiques. Au programme: les causes de la sciatique (dont l’une est peu connue et pourtant très fréquente), et les solutions pour chacune d’elle ! C’est ici : Sciatique: pourquoi vous avez mal? (et sur quoi agir pour diminuer les douleurs)

 

On agit maintenant !

Alors quel est la cause de vos douleurs? Prenez rendez-vous maintenant. Tout le monde est différent et nous avons tous des besoins uniques. L’important est de ne pas rester avec ses douleurs et encore moins espérer que vos lombaire redeviennent en pleine forme par miracle, car ce n’est pas ce qui va vous soulager !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *