– Vous êtes sportifs?

– oui

– vous êtes en en pleine forme alors?

– oui je pense


A votre place, je ne serais pas si certains..

Ils sont inscrits au gym, au cours collectifs, à la course à pied, au tennis, football, pétanque, ou what ever

et essayent de ne pas louper leurs séances.

D’être régulier. 
1 fois, 2 fois, 3 fois par semaine… 

Les plus déterminés? 
Chaque jour de la semaine.

Et si il y avait un 7ème jour dans la semaine? alors 7 FOIS PAR SEMAINE.

(C’est plutôt mon cas).

Pour la bonne conscience, ou le plaisir personnel,

Ils suivent le train en marche et rentrent enfin dans la case des SPORTIFS.
*faux bruits d’applaudissement*

Ok,
Qui se sent exceptionnellement génial pour ça? 

De moins en moins de monde.

Aujourd’hui,

Etre « sportifs »?

ça n’a plus rien d’exceptionnel.

Ce n’est ni héroïque,

Ni fantastique.

Si en finissant le cours du Yoga ou la séance au gym,

Vous attendez les éloges, et le cortège préparé entouré d’applaudissement pour le chemin vers la douche?

Va y avoir des déçus.

Fini le temps où on vous respectais et vous adulez,

parce que vous rentriez transpirant de votre séance de stretching.

Comme si vous reveniez du Vietnam, 
avec une cicatrice à l’épaule et de la poussière dans les cheveux. 

Aujourd’hui, 

Etre « sportifs », c’est la norme. 

Y’a qu’a voir rien que dans la rue.

Si on lève les yeux de son smartphone et on observe le paysage publicitaire:

Faire du sport c’est normal.

Parce que sans arrêt, on nous le martèle.

Sur Facebook, 

Sur Instagram,

Sur Youtube…

Le monde entier est un gigantesque parc olympique où chaque couleur et chaque recoin renvoie à la performance sportive et physique.

Si j’exagère? Pas tant.

Et si on suit l’ambiance dominante des médias?

Le monde est entièrement constitué d’Apollons aux abdominaux indescriptibles,

et de fitgirls tout droit sorties d’une autre planète (galaxie pour certaines).

« Faites du sport, soyez en pleine forme et vivez jusqu’a 158 ans ».

Une promesse de taille. 

Mais si on fait 2 pas en arrière, et qu’on regarde le tableau,

On observe quoi?

La vitesse moyenne d’apparition d’une blessure en musculation? 3 mois.
Le diabète? multiplié par 2 d’ici 2030 selon les experts,
L’obésité? grimpe en flèche depuis plusieurs années,
Le cancer? n’en parlons pas…

WTF?


Elle est où l’arnaque?

Etre « sportifs » ne signifie pas obligatoirement être en pleine forme.

Et s’inscrire dans un gym et faire du benchpress jusqu’à ne plus sentir ses pectoraux ne garantit pas de devenir l’outsider de Jeanne Calment.

Donc faire du sport ne sert à rien?

Bien sûr que si (ça serait mentir  légèrement de dire le contraire).

A condition de ne pas faire n’importe quoi.

Et faire n’importe quoi? 
c’est avoir une activité, des mouvements, des exercices absolument pas fait pour:

sa morphologie, 
son anatomie, 
son tempérament,
sa biomécanique (de quoi il nous parle??).

Pour être plus parlant:

Vous pensez que Teddy Rinner pourrait devenir un futur champion marathonien?

Que Tiger Woods aurai ses chances contre Conor McGregor?

Que Maria Sharapova pourrait battre le record international d’arraché en haltérophilie?

Pour ceux qui pratiquent la musculation et que ce concept de personnalisation intéresse,

Notamment pour:

  • avoir un meilleur entrainement adapté à ses longueur osseuse et musculaire,
  • diviser le risque de blessures par au moins 10 dans un futur (plus ou moins) proche
  • choisir les meilleurs exercices pour progresser,
  • savoir pourquoi les Mr Olympia ont une génétique « programmée pour être champion »,

Je vous revoie à cet article que j’ai écrit il y a quelques temps,
et qui introduit la notion de morpho-anatomie:
http://osteopathe-montreal-plateau.com/morpho-anatomie-4-raisons/

Pour ceux qui souhaitent une consultation avec moi, c’est ici que ça se passe:
http://osteopathe-montreal-plateau.com/contact

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *