.Lorsqu’on pratique régulièrement une activité sportive, on a été touché au moins une fois dans sa vie par une tendinite. A la frontière entre la « blessure » et la « simple » douleur gênante (selon le niveau de gravité), les tendinites représentent un gros handicap et parfois une frustration. 

Mais le gros problème réside dans le fait qu’il est parfois très difficile de guérir d’une tendinite, qu’elle peut nous hanter pendant de nombreuses semaines ou de nombreux mois, nous empêchant  de pratiquer notre sport. Perte de la progression, des performances, de motivation… On est d’accord, c’est loin d’être la meilleure situation du sportif.

Sans rentrer dans les détails pour chacune d’elles (vous pourrez les retrouver dans d’autres articles spécifiques), parmi les tendinites les plus fréquentes on retrouve:

  • les tendinites de l’épaule: du supra épineux et du long biceps dans la majorité des cas. Mais aussi: du grand pectoral, du long triceps,
  • les tendinites au coude: le « tennis elbow », le « golf elbow », l’intérieur du coude avec le biceps,
  • les tendinites au genou: au niveau de la rotule, à l’intérieur (tendons de la patte d’oie) ou l’extérieur du genou (syndrome de l’essuie glace),

Et si vous êtes concernés, on va tenter d’essayer d’y voir plus clair et de trouver une solution.

tendinite sport guérir

Comprendre l’apparition d’une tendinite pour l’éradiquer:

De manière générale, une tendinite se met en place lorsqu’il y a une sollicitation d’un tendon plus grande que le corps ne peux encaisser. Je m’explique: si vous solliciter votre muscle et tendon en terme de fréquence et intensité au delà de sa capacité de récupération, alors vous rentrez petit à petit dans un schéma ou la « destruction » des fibres tendineuses prend le dessus par rapport à la réparation. A ce moment là, une inflammation et une douleur dans la zone apparait: c’est le signal qu’il est temps de laisser ce tendon tranquille.

Ca, c’est le côté simple et théorique qu’il est plutôt facile à comprendre. Le soucis, c’est qu’en pratique, la tendinite n’apparait pas directement le jour ou vous sollicitez trop le tendon par rapport à sa récupération. Il peux se passer plusieurs semaines, plusieurs mois avant que les premières douleurs apparaissent, et qu’elles vous handicapent réellement dans votre activité. C’est un processus qui peut mettre plus ou moins de temps à se mettre en place, et c’est pour cette raison qu’il est parfois difficile de comprendre comment et pourquoi une tendinite est arrivée.

Prenons une image simple:
Imaginez un grand verre face à vous. Il est vide. Vous décidez de verser 3cL dans le verre, puis d’enlever 2cL. Il ne restera plus qu’un 1cL dans le verre. Jusque là, aucun problème. Recommencez ce processus une 10ène de fois. Au fur et à mesure, le verre se rempli de plus en plus, on est d’accord? Mais il ne déborde toujours pas, car le verre est assez grand. Maintenant, répétez ce processus 100, 200, 1000 fois. Que se passe-t-il? Le verre finit par déborder, et vous ne pouvez plus ajouter de l’eau. 

tendinite récupération

Dans cet exemple: les 3cL que vous ajoutez représentent la sollicitation de votre tendon, et les 2cL représentent la récupération. Lorsque le verre déborde, c’est simplement lorsque votre corps ne peux plus gérer l’écart entre les deux. Il envoie un signal d’alarme avec l’inflammation du tendon et la douleur. « Stop: le verre déborde, il faut arrêter d’ajouter de l’eau et en enlever ». Traduction: il ne faut plus sur-solliciter le tendon, mais augmenter sa récupération ».

 

Guérir d’une tendinite: la solution en 3 phases:

Lorsque l’inflammation se manifeste, il va falloir se concentrer sur 3 phases importantes pour maximiser ses chances de guérir. La 1ère étape est souvent celle ou les sportifs font le plus d’erreurs, à savoir y rester bien trop longtemps. Quand à la 2ème étape, elle est rarement effectuée, et la 3ème est presque TOUJOURS oubliée.

 

1ère étape: le repos: oui ! mais pas trop..

Lorsque une douleur apparait au niveau d’un tendon et qu’on sent la tendinite apparaitre: il faut stopper l’activité pendant quelques jours, mais pas plus. L’objectif ici est comme une retraite compensatrice de votre corps. Vous laisser des vacances à votre muscle pour qu’il puisse récupérer et « se détendre ». Mais que se passe-t-il lorsque vous prenez des vacances trop longtemps? Il est bien plus difficile de reprendre, et d’être plus productif.  Malheureusement, plus de 90% des tendinites guérissent lors des étapes suivantes. Le repos est une étape importante, mais elle ne doit durer que quelques jours.

 

2ème étape: on reprend l’activité, mais pas n’importe comment.

Remobiliser la zone qui est en souffrance est très important. On peux également découper cette phase en 2:

  • Les premiers temps, on va reprendre l’entrainement ou l’activité. Mais en se concentrant sur les autres parties du corps. En laissant de côté tous les exercices ou mouvements qui impliquent votre tendon en souffrance. Si l’on prend l’exemple d’une tendinite à l’épaule, on va pouvoir entrainer le bas du corps, un peu les bras et les pectoraux, et le dos. Mais on va éviter tous les exercices qui sollicite directement les muscles de l’épaule. 
  • Dans un second temps, on va reprendre les exercices concernant les épaules. Mais de manière très légère, peu intense, et pas n’importe comment. L’objectif ici sera vraiment de mobiliser l’articulation et utiliser les tendons doucement pour augmenter l’apport de sang dans la zone, permettre une bonne vascularisation et un bon drainage des toxines et des éléments inflammatoires.

On s’assure ainsi de maximiser la récupération et de prendre la bonne direction vers le rétablissement.

 

3ème étape: On règle le problème pour de bon.

C’est là ou rentre en jeu l‘équilibre de votre articulation et la posture et morphologie. Car si votre tendon s’est inflammé, c’est comme nous l’avons vu due une sur sollicitation, mais très souvent provoqué par des déséquilibres musculaires, des mauvaises positions de l’articulation qui augmentent les chances de frottements ou de compensations musculaires.

Des exercices spécifiques à réaliser selon votre problème vont augmenter la récupération et rétablir équilibre musculaire.

Débloquer certaines articulations, rétablir la symétrie des tensions musculaires, retrouver une mobilité articulaire optimale. Mais aussi se débarrasser des raideurs proches et à distance de la douleur… Tous ces éléments représenteront véritablement la clé de voute d’une récupération optimale et surtout d’éviter de futures blessures tendinites.

 

Vous souffrez de tendinites?

Vous avez une tendinite, depuis quelques temps et vous avez du mal à récupérer (totalement ou même partiellement)? c’est qu’il y a quelque chose qui n’est pas fait correctement. Ne laisser plus la chance au hasard !

Si vous souhaitez savoir quelle est votre problème exact, avoir un plan précis, et surtout adapté à votre problématique, prenez rendez-vous dès maintenant. Nous verrons ensemble comment y remédier à travers une consultation d’ostéopathie. Pour agir sur la phase 3 et je vous expliquerai au mieux les actions à mettre en place pour les étapes futures et parallèles (phase 1 et 2 également).
Il n’y a rien de mieux pour un sportif que de pouvoir s’entrainer régulièrement, sans douleurs et avec un maximum de plaisir: mais l’on s’en rend lorsque ce n’est plus le cas !

 

prenez rendez-vous

 

 

2 réflexions sur « Tendinites en sport, comment s’en débarrasser? »

  1. Le surmenage du tendon est la cause la plus fréquente de tendinite du tractus ilio-tibial. La tendinite peut être due à un traumatisme du tendon ou à un étirement trop intense du tendon. Mes alertes Modal title Aspirine Santé publique Service eRéclamations de TELUS Santé Anesthésiste Météo consult Arthrite ou arthrose?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *